Accueil - V.I.P. - Actualités - Ze Blog - Théâtre - Filmographie - Musique - Ecriture - Vidéos - Photos - Presse - Contact

Sauvage d Esprit - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr

Pièce de théatre
Sauvage d'Esprit
Note d’intention pour « Sauvage d’Esprit » Il y a un texte, un cercle au sol, la personne ne bouge pas, il est dans une sorte de transparence, sans protection, les mots résonnent mieux ainsi. Qui est cette personne, c’est nous, un autre, un fou, un rêve, rien n’est vraiment dis, mis à part que c’est « un idiot intellectuel » oui, parce qu’il est idiot mais il réfléchit et peu importe à quoi on réfléchis, on sera toujours un intellectuel... Chacun au fond de soi-même voyage au travers des mots, du rire aux larmes, sans oublier l’étrange poésie, celle qui nous traverse et transporte en nous ce quelque chose de commun, nos émotions nos peur, nos désirs...


Tournez en rond, remuez en rond, les papillons qui s’agitent dans ma tête.
ça tourne à l’intérieur¨ !…ça tourne !
Drôle de tristesse, la bougie s’est éteinte.
Je sais pas pourquoi, les fourmis sortent des plinthes.
Ce placard à grincer comme ça va me rendre fou, sioux.
De toute façon, pour être fou, faut se faire remarquer.
Moi, je me cache, peur de me faire dénoncer comme déchet.
Oui, mes amis, je vais me faire embarquer, c’est sûr.

Tout va trop vite, quelque chose me dépasse… inévitable, brigade de réparation, sûr, vont m’embarquer, me greffer toute la panoplie électronique et puiser mon énergie inexploitée au service du rendement collectif.

En attendant, il faut se protéger… pas des bêtises ce que je dis… Croyez quoi, vous ?… Faire attention… Dehors des ondes bizarres… chkreunechkreunechkreune, c’est quoi ce chkreune, toujours le chkreune…

Plus beaucoup d’humains cent pour cent, depuis quelques jours…
Triste mais soulageant, bientôt fini ce Monde- Diable- bien-pensant.........


Livre d’or et Mails de spectateurs lors des Présentations en 2003-2004 de Sauvage d’Esprit, mis en scène par Jean-Claude Dreyfus ,
à l’Espace la Comedia et festival à Paris.

Bonjour,
Juste un petit message pour vous remercier pour l’invitation de hier soir.
Ce fut une très bonne soirée et je repars très toucher par votre attitude, par votre travail et par la performance d’acteur du fabuleux Fabrice Carlier.
Ce que vous avez fait est remarquable. Sa présence statique donne une belle force à ce texte poétique.
Il s’en dégage, de la joie, de la tristesse, du plaisir, des impressions, des sentiments (...) mais aussi beaucoup de sens. Il y a beaucoup de belles choses à dire sur un tel travail tellement différent de ce que l’on voit habituelement.
Merci de m’avoir fait découvrir un aussi beau travail.
Merci pour tout et j’espère à très bientôt.
Aurélien Vernhes-Lermusiaux (réalisateur.)



Un corps en apparence immobile, des mots mis à nus et une sensibilité à fleur de peau.
Le texte et l’interprétation de Fabrice Carlier parfois nous coupe le souffle, parfois nous aide à respirer.
La mise en scène de Jean-Claude Dreyfus, alerte, fine et excessive dans la mesure, nous permet de visualiser et de savourer chaque instant comme un coucher de soleil.
Un grand moment.
Avec toutes mes amitiés.
Oscar Sisto (comédien, metteur en scène.)


J’ai assisté deux fois au spectacle « Sauvage d’Esprit » et l’émotion fut la même.
Fabrice Carlier par son interprétation tout en nuance et en sensibilité m’a entrainée dans les méandres de la vie et des souvenirs : tendresse, amour, passion, sensualité, révolte, doute, haine, cynisme, folie, poésie et humour, une vraie performance.
La mise en scène de Jean-Claude Dreyfus soutient parfaitement l’œuvre sans l’envahir et met en valeur le comédien.
Ce fut un moment rare et très beau. Merci.
Geneviève Lesuisse ( Professeur de Français.)

Aller au plus profond de soi et pendant une heure, ne rencontrer personne.
Toucher le 7éme point cardinal, le centre du centre, au fond du ventre.
Fabrice Carlier nous emmène dans son voyage initiatique et nous laisse à fleur de peau.
On est frappé d’étrangeté par sa lucidité sur la vie, sur la mort, sur l’après.
Son texte est une eau limpide et résonne dans l’espace, bien plus qu’on ne saurais le lire, tout en nous laissant dans l’hémisphère gauche un peu d’éternité.
Un énorme merci.
Frederic Longbois ( Chanteur, comédien, auteur)







Fabrice Carlier, « Sauvage d’Esprit »

Un texte, un homme, une peinture, une révolte, une introspection lucide, un rire, des larmes.
Des yeux inoubliables qui regardent le présent, l’avenir et surtout l’enfant qui aime presque à en mourir devant nous.
L’audace de l’écriture, de cette espèce d’Antonin Artaud.
L’audace de ce comédien-auteur exceptionnel.
Une révélation magnifique que nous apportent d’autres yeux, ceux d’un complice attentif, Jean-Claude Dreyfus.
Une chance à saisir : celle d’assister sans délai au spectacle « Sauvage d’Esprit ».
J’ai rarement ressenti autant d’émotions.
La sincérité d’écriture, d’interprétation m’a bouleversé
Bravo. Marcel Rothel ( éditeur musical)


Auteur - Fabrice Carlier
Mise en scène - Jean-Claude Dreyfus
Comédien(ne) - Fabrice Carlier
Théatre - Le Clavel

Sauvage d Esprit - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Sauvage d Esprit - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Sauvage d Esprit - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Sauvage d Esprit - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Sauvage d Esprit - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Premier projet d'affiche pour "Sauvage d'esprit" de & avec Fabrice Carlier mis en scène par Jean-Claude Dreyfus
 

précédent retour suivant




Annuaire - Mentions Légales - Création Web : monwebsurmesure.com © Jean-Claude Dreyfus - 2009/17