Accueil - V.I.P. - Actualités - Ze Blog - Théâtre - Filmographie - Musique - Ecriture - Vidéos - Photos - Presse - Contact

La Trahison d’Einstein. Théâtre, d’Eric-Emmanuel Schmitt*
La Trahison d’Einstein. Théâtre, d’Eric-Emmanuel Schmitt*.
Avec : Francis Huster, Jean-Claude Dreyfus, Dan Herzberg.
Mise en scène : Steve Suissa*.
Au Théâtre RIVE GAUCHE, à partir du 30 janvier 2014.
Du mardi au jeudi à 21h, le vendredi et le samedi à 19h, matinées samedi à 15h et dimanche à 17h.


Une pièce jubilatoire et troublante, portée par un duo de comédiens inventifs et complémentaires ! Du « beau théâtre », qui réussit le pari de donner, aussi, à réfléchir…

Sur les rives d’un lac du New-Jersey, un vagabond entame un dialogue avec un « navigateur » -pas très doué-, qui n’est autre qu’Albert Einstein !
Celui-ci vit un profond dilemme : pacifiste engagé, il ne peut se résoudre à ce que l’Allemagne nazie détienne, la première, l’arme atomique…D’autant que cette bombe, serait issue des travaux qu’il a lui-même effectués !
Einstein « sait » donc qu’en dépit de ses hésitations, il est de sa responsabilité d’avertir le président Roosevelt…
Dans cette pièce, rire, émotion et réflexion sont au rendez-vous.
L’auteur, Eric-Emmanuel Schmitt, confirme son aptitude à rendre accessibles, des sujets complexes ; avec un sens de la formule réjouissant et une vraie sensibilité.
Quant à Francis Huster et Jean-Claude Dreyfus, ils surprennent et impressionnent.
Au-delà de la transformation physique du premier, saisissante, on remarque son jeu, très « sec » : le minutieux travail de recherche auquel le comédien s’est livré, l’a convaincu qu’il ne pouvait y avoir d’autre façon d’interpréter Einstein. Il a donc adapté sa gestuelle, son phrasé. Par une multitude de petits détails, il humanise le « grand homme », tout en lui conservant sa part de mystère...
Face à lui, Jean-Claude Dreyfus « rayonne », en vagabond désabusé, éternel naïf en dépit d’un parcours accidenté. Il apporte à ce personnage -qui n’est jamais « nommé »…-, son humour incisif, sa verve, sa poésie et sa démesure !
N’omettons pas de citer le troisième larron de l’histoire : l’agent du FBI, qui glace le sang et donne quelques « clés » pour mieux comprendre le maccarthysme…
Question : si la rencontre de ces deux excentriques avait eu lieu, aurait-elle pu changer la face du monde ?
Pour vous en faire une idée, n’hésitez pas à aller expérimenter cette « Trahison d’Einstein », de toute urgence !!!



* Eric-Emmanuel Schmitt est un dramaturge, nouvelliste, romancier et réalisateur français (devenu belge). Il est également codirecteur du Théâtre Rive Gauche.
Il partage, et a partagé, plusieurs aventures théâtrales avec Francis Huster.
** Steve Suissa, réalisateur, producteur, acteur et metteur en scène, avait déjà dirigé Francis Huster à trois reprises, avant « La Trahison d’Einstein ».
Auteur Lydie T
Publication Critique théâtrale
Date 2014

précédent retour suivant


Annuaire - Mentions Légales - Création Web : monwebsurmesure.com © Jean-Claude Dreyfus - 2009/17