Accueil - V.I.P. - Actualités - Ze Blog - Théâtre - Filmographie - Musique - Ecriture - Vidéos - Photos - Presse - Contact

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Vive La Crise

/vive-la-crise-le-retour-du-cinema-libertaire-de-jean-francois-davy-255911 Mai 2025 – Après de nouvelles élections, Rémi Fassola, devient le 9ème Président de la Cinquième République. C’est dans ce contexte qu’une quinzaine de personnages truculents et attachants, vont se croiser pour finalement se regrouper autour d’un agrégé de philo, réincarnation de Montaigne, qui vit dans la rue avec sa compagne Lola et va bientôt retrouver La Boétie, son ami depuis bientôt 5 siècles ! Et rencontrer Framboise, caissière d’un supermarché, qui va devenir sa fille adoptive… La troupe ainsi formée va trouver le bonheur du bien-vivre ensemble… Vive la Crise ! sortira finalement en salle le 10 MAI. Nicolas Vasamuliet J'ai vue le film au festval du film d'amour de Mons et je tenais à féliciter le travail des comédiens ! Le film transmet certaines verités sur la société de demain ou d'aujourd'hui...Merci pour les gens ! Bonheur. Starring Jean-Marie BIGARD, Jean-Claude DREYFUS, Lola MAROIS, Dominique PINON, Sophie VOUZELAUD, Vénantino VENANTINI, Michel AUMONT, Emmanuelle BOIDRON, RUFUS, Henri GUYBET, Dounia COESENS, Isabelle DE HERTOGH, Angélique LITZENBURGER, Philippe CAROIT, Réalisé par Jean-François Davy

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Sélection Officiel

SYNOPSIS Ulysse, un apprenti-réalisateur idéaliste, invite Clotilde, sa jeune et jolie voisine, à l'accompagner au "Love Film Festival" sur l'île de la Réunion, où sa première oeuvre a été sélectionnée. Hélas, la veille du départ, Ulysse apprend que son film a été déprogrammé. De peur de décevoir Clotilde, Ulysse lui cache la vérité et s'envole avec elle pour la Réunion, bien décidé à faire tout ce qui est en son pouvoir pour réintégrer la sélection officielle et gagner du même coup les faveurs de la jeune fille, qui rêve de devenir comédienne. Mais Ulysse devra composer avec les rivalités et les luttes internes qui agitent les coulisses du festival s'il veut que l'amour et le cinéma triomphent... DATE DE SORTIE Mercredi 17 Mai 2017 RÉALISATION Jacques Richard INTERPRÉTATION Bernard Menez, Jean-Claude Dreyfus, Jackie Berroyer, Bruno Putzulu, Margaux Vallé, Jeanne Goupil, Jean-Christophe Bouvet, Géraldine Danon "SELECTION OFFICIELLE" Un film de Jacques Richard (2016) avec Bernard Menez - Jean-Claude Dreyfus - Jackie Berroyer - Bruno Putzulu - Margot Vallé - Jeanne Goupil - Géraldine Danon COMEDIE sur les coulisses d'un petit Festival imaginaire (?) situé sur l'Ile de la Réunion. Un jeune réalisateur, Ulysse Pigozzi, (interprété par 4 acteurs différents!) n'est pas invité, mais est pourtant déterminé à projeter son film coûte que coûte, notamment pour séduire une jeune comédienne qu'il a emmenée avec lui. Ce Festival "foutraque" réserve bien des surprises, et dévoile quelques uns des "petits travers" que l'on peut rencontrer dans "la vraie vie" des Festivals. Humour déjanté garanti, et interprétations mémorables d'une bande d'acteurs qui se sont bien amusé et n'ont pas eu froid aux yeux pour donner vie au LOVE FILM FESTIVAL ! Un HELLZAPOPPIN d'aujourd'hui !

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Libertin ,Sade a Venise

Mise en ligne le 4 janv. 2017 : "Libertins, Sade à Venise", scénarisé et réalisé par Lionel Baillemont, avec l'acteur Jean-Claude Dreyfus. Production : opheliafilm@yahoo.com 07 83 97 41 39

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Tierce Mineure

Court Métrage Dramatique de Olivier Vidal Tierce Mineure Rashed Mdini

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Les Mimosas

Pilote

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Le banquier anarchiste, Fernando Pessoa

Peut-on concilier finance et anarchie? Les théoriciens vous diront que non! Mais Pessoa relève le défi, déstructurant, au cours d'un brillant dialogue, l'idée que "Les hommes, si bien intentionnés soient-ils, puissent travailler ensemble sans créer une nouvelle forme de tyrannie. Il faut donc agir séparément. Pour combattre seul, il faut réduire à néant la plus importante des fictions sociales : l’argent. Or c’est en l’acquérant en quantité suffisante que l’on cesse de sentir son influence ; plus grande est la quantité, plus libre l’on est". Édité pour la première fois en 1922, Le banquier anarchiste, seule « fiction » parue du vivant de Pessoa, se révèle un délice d'intelligence et ... d'actualité! D'estocades en reflexions universelles, de sa plume cisellé, l'écrivain, à la fin de l'envoi, fait mouche! Jean-claude Dreyfus dans cette vidéo, acteur succulent servant du Pessoa comme on étale la liberté sur un fond d'âme.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
L'abricot

Synopsis "À l'âge où les autres garçons prenaient les filles dans leurs bras, moi, je préférais les prendre en photo. Ces rendez-vous visuels avaient pour moi le goût sucré de L'ABRICOT". Générique Réalisateur Pascal Voisine Musique Julien Piccinini Voix Jean-Claude Dreyfus Effets spéciaux Charles Bommert Mixage Son Ivan Fiero « L'Abricot ». Un court-métrage coquin du Dinardais Pascal Voisine 23 juin 2015 image: . Le Dinardais Pascal Voisine présente « L'Abricot ». Mercredi, le Dinardais Pascal Voisine présentait son dernier court-métrage, « L'Abricot », pour la première fois devant un public, à l'occasion des quatrièmes Rencontres art et essai de Bretagne. Il signe là un film de sept minutes, un rien coquin, « inscrit dans une démarche picturale, une peinture en images, dans une démarche artistique de montage plus que de scénario. » Le réalisateur combine douze ans de travaux photos avec des images tournées spécialement pour le film, rythmé par la voix off de l'acteur Jean-Claude Dreyfus. Quinze fictions à son actif Il explore les relations entre un photographe et ses modèles, savant mélange de séduction et timidité, autour de l'abricot, le fruit défendu. Nora, Veda ou Alicejouent avec leur photographe jusqu'à la chute de l'histoire. « À l'âge où les autres garçons prenaient les filles dans leurs bras, moi je préférais les prendre en photo. Ces rendez-vous visuels avaient le goût sucré de l'abricot », raconte le réalisateur, parti d'une nouvelle qu'il avait écrite. Le court-métrage a été présenté à Cannes au Short Film Corner. Pascal Voisine n'en est pas à son coup d'essai : déjà quinze fictions dont deux avec Christophe Alévêque et quatre avec James Thierrée (le petit-fils de Charlie Chaplin) et 120 courts-métrages de publicité ou des travaux sur commande. Le film va désormais vivre sa vie dans quelques festivals.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Maintenant

1 seul Plan a la manufacture proche de Bain les Bains Vosges

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Une nuit qu'il était à se morfondre...

Une nuit qu'il était à se morfondre... Un film de Cyril Paris Produit par Contrejour Productions Genre(s) : Fiction - Durée : 20 min 19 seconds Année de production : 2009

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Surprise

J'ajouterais juste que : mon travail consiste à essayer de faire passer le message que ce que l'on voit n'est pas forcément ce qui est... le tout accessible au plus grand nombre....I.Matic Sans moyen, pour le fun, elle a réalisé ce court ou vous croiserez notamment Jean Claude Dreyfus et Laurent Bouhnik (réalisateur de zonzon)!

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
ATTILA MARCEL

ATTILA MARCEL du doux dingue et génial Sylvain Chomet ( Dans les salles le 30 Octobre en France

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Le Tour du Monde en 80 bières

Mise en ligne le 5 nov. 2011 Le Tour du Monde en 80 bières

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
SAULIAC

"Sauliac" s'inspire de l'histoire de Georges Demeny qui, deux ans avant le premier film des Frères Lumière, a inventé le prototype d’un objet qui sera appelé quelques années plus tard «caméra». Grandes lignes de l’intrigue

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Les Mythes urbains

Les Mythes urbains Petits mythes urbains (Les)

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
"Le Fils du Marchand d'Olives"

"Le Fils du marchand d'olives" : voyage de noces en pays négationniste L'auteur de ce film, Mathieu Zeitindjioglu, Français d'origine arménienne, est le petit-fils d'un rescapé du génocide perpétré par l’État turc en 1915.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Maléna

Une vie différente.....

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
H

H Une histoire de famille saison 1 - épisode 17/20 Comédie réalisateur : Charles Nemes avec : Jean-Claude Dreyfus (Cyril) , Jamel Debbouze (Jamel Dridi) durée : 30mn tout public Réalisateur : Charles Nemes Guest star : Jean-Claude Dreyfus (Cyril)

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Le Plombier Atmospherique

TOURNAGE DU FILM "L' AVENTURE DU PLOMBIER ATMOSPHERIQUE " DE JEAN-SYLVAIN WZGARDA ET FLORE ASTE Scenario : Nathalie Boughambouz Du 1er au 12septembre 2008 à Laroque Timbaut Lot et Garonne

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Un peu de retenue

Un peu de retenue réalisé par Sylvain Gillet, avec Julien Giomar et Jean-Claude Dreyfus. Posté par kristofy, le 17 décembre 2010, dans Courts métrages, Films, L'instant court.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
DERNIER VOYAGE IMPROVISÉ

Une vieille dame est sur son lit de mort. Son mari face aux regrets de sa femme va tenter de lui rendre un dernier hommage…

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Une pub culte pour le plaisir ....

Pour le nostalgiques.....;

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Pas vu pas Pris

Un casting d'enfer

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Le sucre

Le sucre 02/02 Roger Hanin, Marthe Villalonga, Claude Piéplu, Pierre Vernier, Jean-Claude Dreyfus, Maurice Chévit Le sujet : Adrien Courtois, fonctionnaire ...holala la bourse ...

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Dimitri & Mr. Félix

Attention au gros Matou....

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Une nuit qu'il était a se morfondre .

Les début de Lulu...Serge désirait dessiner ,peindre , son pere lui voulait faire de la musique .....; les prémices d'un artiste....

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Pub jus d'orange


 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
L'homme sans faim

"l'artiste de la faim", demeure dans une cage et ne mange jamais.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Sacalasca, ou trois tranches de vie et une tranche de jambon (1999)

Film réalisé a la Havane par Stéphane Glikou Comédie sociale

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Les mules du Pape

Sèris de courts.....

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
S.A.R.L Noël Père & Mère....

En préparation pour Arté ....

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Une trop bruyante solitude

Avant de mourir, Philippe Noiret venait d’achever un livre de mémoires, retraçant ses souvenirs d’enfance comme son parcours professionnel. Noiret y aurait, par ailleurs, dressé des portraits de ses grandes rencontres, d’ Hitchcock à Tavernier , de Gérard Philippe à Bertrand Blier .

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
L'orpheline avec en plus un bras en moins

Jacques Richard & topor

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Les Cerfs Volants

Réalisé par : Jérôme Cornuau Acteurs : Tchéky Karyo (Ambroise), Marc-André Grondin (Ludo), Gaëlle Bona (Lila), Claude Perron (madame Julie / madame Estherazy), Jean-Claude Dreyfus (le comte)

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Toast

Toast

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Au bout de 'arc en ciel

Un regard d’enfant se pose sur une maquette de cirque. Les petits personnages de la maquette prennent vies et s’animent.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Amour a la tierce mineure

Alsace 1942. Trois musiciens, une scène. Trois hommes, une destinée. Trois hommes qui composent la partition de leur vie dans un accord parfait que la société n'accorde pas toujours. Pendant l'occupation, leur différence est un bémol qui empêchera leur symphonie de s'achever. Soixante ans après, la musique ne s'est toujours pas arrêtée. Un voyage dans la mémoire où l'amour à la tierce mineure ne sonne pas toujours juste.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Je te tiens tu me tiens par la barbichette

Je te tiens, tu me tiens, par la barbichette Le premier d nous deux qui rira Aura une tapette Au bout de trois Un! Deux! Trois!

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Notre Histoire

Seul dans un compartiment de première classe à boire de la bière, Robert voit arriver Donatienne en face de lui.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Cache-Cash

Amoureux de la nature, le jeune Antoine observe cache la faune peu farouche qui l'entoure.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Krim

Jean-Claude Dreyfus joue un maître d'hôtel et un travesti sur un banc public.......

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Coco Chanel

Les Emmy Awards vient de dévoiler les nominations pour son édition 2009. La fiction Coco Chanel, réalisée par L’Académie Christian Duguay, produite par Nicolas Traube (Pampa Production), Luca et Matilde Bernarbei (LuxVide) et Carrie Stein (Alchemy) est nominée 2 fois, dans la catégorie mini-série ou téléfilm : -Coco Chanel, meilleure mini-série ou téléfilm -Shirley MacLaine, meilleure actrice Coco Chanel (2 x 90′) a été diffusée sur France 2 les 29 et 30 décembre 2008 à 20h50 et a réuni en moyenne 5 millions de téléspectateurs, avec une part d’audience de 17,4% réalisant ainsi la 2ème meilleure performance pour une mini-série en 2008. Diffusé également sur la chaîne américaine Lifetime, Coco Chanel a été regardée au total par près de 45 millions de téléspectateurs dans le mondeLibrement inspiré de la vie de Coco Chanel Très tôt confrontée à la trahison et à l'abandon, Gabrielle Chanel se forge un caractère que certains ont qualifié d'intraitable. Son désir de liberté sera tout bénéfice pour les femmes, car de là naîtra sa volonté de faciliter leur indépendance par le vêtement. Pour Coco, l'histoire est moins joyeuse. Si elle comprend aisément qu'elle doit éviter le piège de devenir une femme entretenue, sa fierté l'empêche de vivre l'histoire heureuse qu'elle pourrait partager avec Boy Capel, le grand amour de sa vie. Son refus de lui devoir quoi que ce soit la fait passer à côté du bonheur...

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
La tribu

Olivier Rohan, jeune médecin généraliste, assure des gardes de nuit en service de réanimation.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Le prix du danger

Dans une société futuriste, "le prix du danger" est le nouveau jeu d'une chaine de télévision. Un homme doit rejoindre un endroit secret en évitant cinq hommes venus pour le tuer. S'il réussit, il empoche beaucoup d'argent, mais François Jacquemard, nouveau participant, réalise très vite que le jeu est truqué...

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Radio corbeau

Tous les jours, à la même heure, les ondes radiophoniques d'une petite ville jurassienne se retrouvent inondées de révélations douteuses sur plusieurs de ses habitants. Une enquête ne tarde pas à commencer...

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Canicule

De nos jours, en France, dans la Beauce. Traqué par la police à la suite d'un hold-up sanglant, un gangster américain vient se réfugier dans une ferme occupée par une famille passablement abrutie.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
En mai fait ce qu'il te plait

Par une belle soirée de mai, les habitants de l'unité Le Corbusier s'apprêtent, chacun à sa façon, à vivre un de ces dimanches soirs à peine différent des autres, si ce n'est que dans 12 mn,

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Pierre Desproges.

Pour les dix ans de sa disparition.. À MORT LE FOOT Voici bientôt quatre longues semaines que les gens normaux, j'entends les gens issus de la norme, avec deux bras et deux jambes pour signifier qu'ils existent, subissent à longueur d'antenne les dégradantes contorsions manchotes des hordes encaleçonnées sudoripares qui se disputent sur le gazon l'honneur minuscule d'être champions de la balle au pied. Voilà bien la différence entre le singe et le footballeur. Le premier a trop de mains ou pas assez de pieds pour s'abaisser à jouer au football. Le football. Quel sport est plus laid, plus balourd et moins gracieux que le football ? Quelle harmonie, quelle élégance l'esthète de base pourrait-il bien découvrir dans les trottinements patauds de vingt-deux handicapés velus qui poussent des balles comme on pousse un étron, en ahanant des râles vulgaires de boeufs éteints. Quel bâtard en rut de quel corniaud branlé oserait manifester sa libido en s'enlaçant frénétiquement comme ils le font par paquets de huit, à grand coups de pattes grasses et mouillées, en ululant des gutturalités simiesques à choquer un rocker d'usine ? Quelle brute glacée, quel monstre décérébré de quel ordre noir oserait rire sur des cadavres comme nous le vîmes en vérité, certain soir du Heysel où vos idoles, calamiteux goalistes extatiques, ont exulté de joie folle au milieu de quarante morts piétinés, tout ça parce que la baballe était dans les bois ? Je vous hais, footballeurs. Vous ne m'avez fait vibrer qu'une fois : le jour où j'ai appris que vous aviez attrapé la chiasse mexicaine en suçant des frites aztèques. J'eusse aimé que les amibes vous coupassent les pattes jusqu'à la fin du tournoi. Mais Dieu n'a pas voulu. Ca ne m'a pas surpris de sa part. Il est des vôtres. Il est comme vous. Il est partout, tout le temps, quoi qu'on fasse et où qu'on se planque, on ne peut y échapper. Quand j'étais petit garçon, je me suis cru longtemps anormal parce que je vous repoussais déjà. Je refusais systématiquement de jouer au foot, à l'école ou dans la rue. On me disait : «Ah, la fille !» ou bien : «Tiens, il est malade», tellement l'idée d'anormalité est solidement solidaire de la non-footabilité. Je vous emmerde. Je n'ai jamais été malade. Quant à la féminité que vous subodoriez, elle est toujours en moi. Et me pousse aux temps chauds à rechercher la compagnie des femmes. Y compris celles des vôtres que je ne rechigne pas à culbuter quand vous vibrez aux stades. Pouf, pouf. Pierre Desproges 16 juin 1986. Extrait de "Chroniques de la haine ordinaire" aux éditions Points catégorie Virgule page 163-164.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Jacques Dufilho & Jean Yanne - PÉTAIN (1993) - FILM ENTIER

PÉTAIN, un film de Jean Marbœuf (1993), avec Jacques Dufilho (Pétain), Jean Yanne (Laval), Jean-Pierre Cassel, Jean-Claude Dreyfus, Clovis Cornillac, Roger Dumas, Denis Manuel, Michel Modo, Eric Prat, André Penvern, Max Desrau, Etienne Draber, André Debaar... et la voix de Roger Planchon. Le sujet : évocation du sinistre régime de Vichy et des années noires de la collaboration à travers la personne de Philippe Pétain, depuis son accession au pouvoir jusqu'à sa fuite vers Sigmaringen.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
L'écume des sourds

Pilotes d'une série initialement destinée à FR3, "L'Ecume des Sourds" et "La Mort du Signe" viennent tout juste de sortir. De leur succès dépendra la suite du projet. Une cinquantaine de scénarii attendent dans mes tiroirs...

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
ExcaliburII

Film d'Allan Simon , groupe Mehrzin ... de l'autre coté

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
La Voie

La voix Gille et Lorraine sont amants. Alors qu'ils dînent tranquillement à la terrasse d'un restaurant, une voix de femme s'échappe du brouhaha ambiant. C'est celle de Laura, que Gille a aimée à la folie il y a quelques années. Il revoit cet amour en rêve et le confesse à Lorraine qui s'émeut puis souffre et prend peur petit à petit.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Empaillé

Dans les années 50, l’aventure d'un petit garçon qui, persuadé qu'un empailleur a pris son chien pour l'empailler, affronte ses plus grandes peurs pour le retrouver...

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Au crépuscule des temps

À l'aube du XXIe siècle, sous l'égide du puissant gourou Warlack, un protocole expérimental de thérapie génique est mené sur cinq cobayes humains.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Education Anglaise

Dans les années 30, Sylvie est confrontée à un drame : son père, trahi par sa femme, l'abat ainsi que son amant, puis il se suicide. Sylvie est alors confiée à la garde de son oncle, Monsieur Pierron, un libertin entouré de deux femmes.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Lovely Rita

Edgar Lamarck, expert-comptable d'une grosse société d'audit, est sur la Côte d'Azur pour évaluer le chantier naval de Thierry Ferrand. Après avoir proprement exécuté ce pauvre entrepreneur, Edgar a décidé de s'offrir une nuit de délices avec une ravissante créature trouvée sur un site Internet très rose. Une certaine Rita. Edgar ne le sait pas, mais sa nuit de rêve va se transformer en cauchemar.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Vincent le Magnifique

Il y a longtemps, dans une vallée reculée dont personne n'a jamais su le nom, vivait un magicien nommé Vincent.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Tandem

Animateur depuis 25 ans du jeu radiophonique "La Langue au chat", Michel Mortez sillonne les routes de France, accompagné de son fidèle technicien Bernard Rivetot, qui est aussi son confident et son homme à tout faire.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Fitzcarraldo

Un homme projette la construction d'un opéra en plein coeur de la foret amazonienne.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Pinocchio

Comment le pauvre marionnettiste Geppetto va créer, grâce à la réminiscence d'un amour non déclaré, un petit personnage de bois qui va bien vite s'animer.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Le réveil

Chaque matin, Robert doit se lever, c'est une question de vie ou de mort... Il a donc imaginé mille mécanismes ingénieux qui vont l’obliger à sortir de son lit.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
L'ombre des anges

Sous un pont, Lily Brest, une prostituée trop belle et malade, tente de racoler sans succès. Elle rencontre un promoteur, très riche, qui lui conseille de ne plus parler et qui la paie pour l'écouter.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
What a flash

En l'an 2000, une centaine d'hommes et de femmes refusent le bonheur anesthésiant que leur propose le Pouvoir. Celui-ci, afin d'étudier leur potentiel de révolte, leur tend un piège et les enferme dans une fusée pour un vol spatial au terme duquel la mort les attend. Le Pouvoir filme et enregistre leurs réactions.Résumé du film 100% 70's ... et 200 allumés qui se libèrent ! 1970. A l'époque du mouvement beatnik, de la musique rock, des drogues psychédéliques, et de la libration sexuelle, à l'heure où les phares de l'underground ont pour noms Jim Morrison, Andy Warhol, William Burroughs, le cinéaste Jean-Michel Barjol enferme pendnat trois jours et trois nuits sur un gigantesque plateau de cinéma plus de deux cents acteurs, musiciens, peintres, acrobates... Ils sont censés vivre là leurs dernières heures. Une dizaine de caméras filment tout, crises, délires, sexe, rires, et happenings de terreur. What a Flash ! : le film scandale des années 70.Résumé du film 100% 70's ... et 200 allumés qui se libèrent ! 1970. A l'époque du mouvement beatnik, de la musique rock, des drogues psychédéliques, et de la libration sexuelle, à l'heure où les phares de l'underground ont pour noms Jim Morrison, Andy Warhol, William Burroughs, le cinéaste Jean-Michel Barjol enferme pendnat trois jours et trois nuits sur un gigantesque plateau de cinéma plus de deux cents acteurs, musiciens, peintres, acrobates... Ils sont censés vivre là leurs dernières heures.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
La dérobade

Marie est une jeune femme issue d'une famille d'ouvriers qui tombe amoureuse de Gérard, avant de découvrir qu'il est un dangereux et sadique maquereau. Régulièrement battue et violée par lui, Marie tente de s'enfuir pour retrouver le contrôle de son corps et de son esprit.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Automne

Jean-Pierre est un homme troublé, il a un problème : il commence à se rendre compte qu'il a trop de conscience pour continuer à tuer.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Les enfants du printemps....

1989. Un jeune homme s'est tiré une balle dans la tête. C'est le fils du banquier d'affaires Jean Charlet, incarcéré pour abus de biens sociaux, et de Virginie, animatrice de la chorale "Les enfants d'abord".

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
La ballade de titus

Fable burlesque abordant un sujet grave: le droit à la différence à travers les aventures de Titus qui dès son plus jeune âge fut enfermé dans la cave par ses parents adoptifs avec pour seuls compagnons un poste de télévision, un magnétoscope et cinq cents cassettes de cartoons. Nous le retrouvons vingt ans plus tard dans la clinique du terrible docteur Schrink. Mais là, déjouant les plans des plus méchants, il rencontre l'amour et bientôt la gloire.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Allons z'enfants

Histoire d'un enfant de troupe, rebelle, passionné de cinéma, devenu soldat courageux, épris d'idéal (pendant la Seconde Guerre mondiale). Épopée libertaire, charge virulente contre l'hypocrisie militaire et la démagogie - dont Yves Boisset tira un film bouleversant avec Jean Carmet.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Le long dimanche de fiançailles

Une femme cherche à découvrir la vérité sur la disparition de son fiancé pendant la Première Guerre mondiale. Ce dernier serait l'un des cinq soldats jugés en cour martiale puis mis en première ligne sur le front et abandonnés à l'ennemi.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Le bénévole

Bigros décide de révolutionner l'organisation

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Tiré a part..un roman de Jean Jacques Fiechter paru en France en 1993.

L'éditeur Sir Edward Lamb reçoit en Angleterre son ami français l'écrivain Nicolas Fabri. Celui-ci le presse de lire le manuscrit de son dernier roman : un chef-d'oeuvre. Sauf que la femme qui se suicide dans le roman a été la maîtresse d'Edward trente ans auparavant en Tunisie. Edward comprend que Nicolas est celui qui l'a poussé au suicide. Sa vengeance sera terrible : il joue de ses relations pour que le roman obtienne le Goncourt, mais il le traduit en anglais pour créer de toute pièce une vraie fausse édition du livre, qui serait paru dans l'anonymat cinquante ans auparavant. Le scandale du plagiat éclate.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Rien voila l'ordre

Dans la clinique psychiatrique du Rhien, un poète, surnommé "Aroulette", oublié là depuis trente ans à la suite d'une affaire judiciaire mal éclaircie, vit sur un fauteuil roulant et se plaît à jouer auprès des autres malades le rôle d'un psychiatre amateur.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
La fille de l'air

Brigitte vit heureuse avec son compagnon, Daniel, un ancien taulard. Mais il est arrêté au cours du hold-up d'un supermarché. Emprisonnée comme complice, Brigitte accouche d'une petite fille. Une fois libre, elle n'a qu'une obsession : faire sortir de prison l'homme qu'elle aime...

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Le fils de Gascogne

Immersion dans le milieu du cinema des années soixante-dix .....

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Comment réussir quand on est con et pleurnichard

Antoine Robineau est démarcheur en boissons. Il réussit toutes ses ventes en pleurnichant sur son sort. Il séduit les dames par le même procédé, ce qui lui vaudra, par le biais d'une richissime nymphomane, de devenir directeur d'un palace.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Les héroïnes du mal

Trois recits, trois epoques et lieux differents, avec a chaque fois une heroine qui fait le mal sans bien savoir pourquoi.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Le Prince de ce monde

La descente aux enfers d'un jeune prêtre.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
La fontaine " le Défi"

Le voici donc, petit homme bedonnant, les joues pesantes, tombantes, la tête coiffée d’une longue perruque pour laquelle vous avez un sourire : c’est La Fontaine, le La Fontaine des portraits officiels de la vieillesse, petit père tranquille d’une ménagerie docile, auteur des Fables, que vous pouvez réciter par cœur : Le Corbeau et le Renard, Le Lièvre et la Tortue, La Cigale et la Fourmi. Mais est-ce bien lui, ce vieil Académicien, qui appuie ses petits contes en vers d’une morale gentille, aimable, destinée à nous enseigner la voie droite ? N’est-ce pas plutôt une image d’Epinal, qui par certains traits touche à la vérité, mais qui s’en éloigne d’autant, par beaucoup d’autres ? Qui était vraiment La Fontaine ? À dire vrai, nous ne le connaissons pas. Mais voici que tombe à point nommé un film, dont le scénariste est Jacques Forgeas et le réalisateur Daniel Vigne. Avec Jean de La Fontaine, Le Défi, les deux hommes nous offrent en effet le premier long métrage consacré à l’auteur des Fables.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Le petit curieux

Le p’tit curieux, c’est Clément, neuf ans, frimousse blonde en recherche de mystère, appareil photo numérique à la main. Mais la curiosité est un vilain défaut: sa manie d’être toujours là où il ne doit pas être risque fort de lui attirer des ennuis…

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Le Deal

Victor, témoin d'une dispute qui vire au meurtre décide de faire chanter le coupable, Hervé Radius. Ils s'accordent sur le deal suivant : Victor peut rester vivre chez Hervé s'il ne le dénonce pas. Lorsque Victor meurt accidentellement, Hervé cache le corps dans son frigo. Quand l'enquête de l'inspecteur Pignac se fait plus pressante, il part à la recherche de personnes pouvant lui servir d'alibi.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
La cité des enfants perdus

Un étrange personnage vit entouré de clones et d'autres personnages encore plus étranges sur une plate-forme en mer perdue dans le brouillard. Krank, c'est son nom, doit pour ne pas vieillir trop vite voler le rêve des enfants. C'est pour cela qu'il les enlève de la cité portuaire.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
L'anglaise et le Duc

Sous la Révolution, la vie périlleuse de Grace Elliott, une belle Anglaise royaliste résidant en France, et ses relations, à la fois tendres et orageuses, avec le duc d'Orléans, cousin de Louis XVI, acquis aux idées révolutionnaires. Elle le persuade de l'aider à sauver un proscrit, mais ne parvient pas à le dissuader de voter la mort du roi. Le 11/01/10 Eric Rohmer nous quitte ......grande tristesse .

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Les deux frères

Deux frères naissent loin de tout, parmi les ruines d'un temple oublié, englouti au coeur de la jungle d'Angkor. Ils grandissent sous le regard affectueux et vigilant de la Tigresse, leur mère et de leur père, le grand Tigre.Hélas, en ce début des années 1920, la fièvre de l'Art Asiatique s'empare des grandes capitales occidentales. Des pilleurs de temples font irruption. Les deux frères sont capturés, séparés et vendus.L'un atterrit dans un cirque, l'autre chez un Prince. Les deux félins se retrouvent opposés, face à face, dans une arène. Au cours du combat, ils se reconnaissent et parviennent à s'enfuir...

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Bonsoir

Voilà un an qu'Alex a perdu son emploi de chef-tailleur dans un grand magasin. Sa femme est partie, il a dû quitter son logement et a trouvé une place de guide intérimaire dans les égouts de Paris.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Delicatessen

La vie des étranges habitants d'un immeuble de banlieue qui se dresse dans un immense terrain vague et qui tous vont se fournir chez le boucher-charcutier, à l'enseigne "Delicatessen". Delicatessen est un film français réalisé par Marc Caro et Jean-Pierre Jeunet, sorti sur les écrans en 1991. Le film est caractérisé par un univers sombre et poétique propre aux deux réalisateurs, que l'on retrouve dans La Cité des enfants perdus. Fiche technique Titre : Delicatessen Réalisation : Marc Caro et Jean-Pierre Jeunet Scénario : Gilles Adrien (+ dialogues), Marc Caro et Jean-Pierre Jeunet Productrice : Claudie Ossard Musique originale : Carlos d’Alessio Directeur de la photographie : Darius Khondji Son : Jérôme Thiault Montage : Hervé Schneid Création des décors : Marc Caro Décors de plateau : Aline Bonetto Direction artistique Jean Rabasse Création des costumes : Valérie Pozzo di Borgo Société de distribution : UGC Budget : 25 millions de francs Pays d'origine : France Langue : français Durée : 99 minutes Genre : comédie noire Date de sortie : 17 avril 1991 (France) Distribution Dominique Pinon : Louison Marie-Laure Dougnac : Julie Clapet Jean-Claude Dreyfus : Clapet (le boucher) Karin Viard : Mademoiselle Plusse Ticky Holgado : Marcel Tapioca Boban Janevski : Rémi Tapioca Mikael Todde : Lucien Tapioca Pascal Benezech : Tried to Escape Anne-Marie Pisani : Madame Tapioca (Baptisée Germaine par Ticky Olgado) Édith Ker : la grand-mère Rufus : Robert Kube Jacques Mathou : Roger Kube Chick Ortega : Le facteur Jean-François Perrier : Georges Interligator Silvie Laguna : Aurore Interligator Howard Vernon : Monsieur Potin Dominique Zardi : Le chauffeur de taxi Marc Caro : Un troglodyte Robert Baud : Voltacge Éric Averlant : Tourneur Maurice Lamy : Pank Dominique Bettenfeld : un Troglodiste Récompenses À l'instar du long-métrage Tous les matins du monde, le film triomphe lors de la 17 Cérémonie des César en 1992 avec pas moins de quatre récompenses ; l'originalité, la référence aux personnages de BD et l’avant-gardisme de l’œuvre y sont pour beaucoup. Césars 1992 : César de la meilleure première œuvre César du meilleur scénario original ou adaptation César du meilleur décor César du meilleur montage nomination pour le César du meilleur acteur dans un second rôle pour Jean-Claude Dreyfus nomination pour le César du meilleur espoir féminin pour Marie-Laure Dougnac nomination pour le César de la meilleure photographie pour Darius Khondji nomination pour le César de la meilleure musique pour Carlos d'Alessio nomination pour le César du meilleur son pour Jérôme Thiault nomination pour le César des meilleurs costumes pour Valérie Pozzo di Borgo Nommé au Grand Prix de l'Union de la critique de cinéma en 1997. Gold Award au Festival international du film de Tōkyō Notes et références[modifier | modifier le code] Liens externes[modifier | modifier le code] (en) Delicatessen sur l’Internet Movie Database (fr) Delicatessen, sur Allociné Patrice Henriot, « analyse du film Delicatessen » (consulté le 21 avril 2013)

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
Le Marginal

Un flic aux méthodes musclées tente de coincer un caïd de la drogue, qui bénéficie de protection de haut lieu.

 - Jean-Claude Dreyfus - jeanclaudedreyfus.fr
La Cible

Chris (Sagamore Stevenin) se voit embarqué dans une histoire de terrorisme alors qu'il voulait juste



Annuaire - Mentions Légales - Création Web : monwebsurmesure.com © Jean-Claude Dreyfus - 2009/17